• Assia

De quoi sera fait demain? l'art de décrypter les tendances

Mis à jour : 26 juil. 2019

Si vous étiez des nôtres ce vendredi 12 juin pour la conférence de clôture de notre Summer School, vous l’avez compris : nous vivons actuellement dans un monde VICA (volatile, incertain, complexe et ambigu) dans lequel tout est possible, à une condition : regagner de la confiance.


A travers 4 profils de consommateurs (bien clichés comme on les aime !) Vincent Grégoire, chasseur de tendances pour Nelly Rodi, nous a livré une foule d’informations sur nos comportements actuels et futurs, afin de nous donner la petite étincelle qui ravivera notre flamme entrepreneuriale et fera jaillir tout plein de nouvelles idées innovantes !

Ça vous a parlé ? Ou au contraire, vous étiez totalement perdu ? Voire absent ? Pas de panique, tout au long de l'été, on revient pour vous sur les moments forts de cette présentation avec une série d'articles qui décrypteront les tendances de demain! Rendez-vous donc sur notre blog chaque jeudi matin pour un nouvelle publication !


Pour commencer, cette semaine, on vous propose un résumé général de la conférence à travers quelques exemples pop culture cités par notre orateur.


Monde VI-quoi ?

Le monde dans lequel nous vivons actuellement est souvent qualifié de VICA : volatile, incertain, complexe et ambigu. Autrement dit, c’est un fait : nous sommes en totale perte de sens et la seule chose qu’on sait, c’est que tous nos repères s’écroulent ! Dans un contexte économique, environnemental et identitaire en plein bouleversement, Vincent Grégoire nous a déjà proposé quatre « phares » pour nous aider à retrouver et recréer de la confiance avec nos pairs, nos institutions ou encore notre public :

  • L’interaction (rétablir le dialogue avec ses consommateurs, humaniser son projet et dire la vérité, même si elle n’est pas toujours parfaite)

  • L’innovation (pour autant qu’elle soit utile pour l’humain et qu’elle contribue à son développement)

  • L’inclusivité (encore une fois, pas seulement dans le discours mais aussi dans les actes : tout le monde doit réellement avoir sa chance)

  • L’inspiration (une énergie irrationnelle, fantaisiste, qui nous sort de la morosité ambiante)

De ces différentes réponses à la perte de confiance découlent les 4 profils types de consommateurs présentés à la conférence. Autrement dit, chacun de ces profils articulera différemment deux de ces phares, afin de retrouver du sens dans son quotidien.


Marie Kondo, gourou du symbolisme

Quoi ? Vous ne connaissez pas encore Marie Kondo ? Cette auteure japonaise s’est fait connaître pour ses publications liées au rangement et à la mise en place d’un intérieur minimaliste, totalement dans l’air du temps.

Elle incarne plusieurs des obsessions des symbolistes, l’un des quatre profils identifiés par Vincent. Ceux-ci rêvent d’une vie où chaque chose a sa place et ne s’encombreront pas de gadgets futiles. Sans être des maniaques psycho-rigides, les symbolistes travaillent sur l’introspection, le retour sur soi, la relation humaine et la notion d’héritage. Enfin, ils valorisent la maîtrise d’un savoir-faire bien précis et souvent ancestral.

Marie Kondo répond totalement à ces besoins puisqu’elle est dans la transmission de valeurs et de compétences dont elle-même est l’experte par excellence, prônant un mode de vie toujours plus minimaliste. C’est donc sans grande surprise qu’on la retrouve désormais dans une émission Netflix où elle range les logements de personnes désordonnées !


L’invincible Black Panther


Pas étonnant que Black Panther (le film, pas le mouvement) aie recueilli un tel succès à sa sortie en 2018 : on y retrouve tous les ingrédients clés pour plaire aux invincibles, notre second profil. De manière générale, les invincibles s’intéressent à ce que l’homme a d’animal alors les super-héros Marvel, forcément, ça leur parle !

Les invincibles sentent que nous sommes dans l’urgence et qu’il faut agir rapidement si l’on veut sauver sa peau. Ils sont excités par la science, l’innovation et tout ce qui peut « améliorer » l’être humain (le vibranium par exemple ;) ). Le mythe du cyborg, du savant fou qui expérimente sans cesse, les hybridations, c’est leur dada. Toujours plus vite, toujours plus fort, toujours plus intense.

Entre résilience et adrénaline à tout prix, ils sont dans les sensations fortes et l’épuisement du corps. Leur obsession survivaliste les fait aussi rêver à une communauté de survivants, où seuls les plus aptes pourront sauver l’humanité. Le Wakanda quoi !


Marion Cotillard et Guillaume Canet – un couple vertueux !

La référence qui vous a peut-être échappé dans le discours de Vincent Grégoire, c’est ce cliché que représentent Marion Cotillard et Guillaume Canet dans le film Rock’n’roll, avant qu’ils ne se sentent pris par leur vieillissement évidemment ! Il met en scène (de manière hilarante) le couple en mode bobo écolo, un potager en plein milieu de l’appart, vous voyez le délire.

Mais le lien un peu plus subtil qu’on peut faire avec le troisième profil de consommateur est dans le message même du film : accepter ses imperfections.

Plus largement, les vertueux se méfient de la religion ou encore la démocratie et sont généralement activistes. Ils aiment (et portent) des messages forts, des catchphrases, ils dénoncent (coucou Greta Thunberg)… mais toujours avec une dose de fun. Car c’est là leur plus grande croyance (et peut-être celle de Canet en réalisant cette comédie) : le seul moyen de faire évoluer les comportements, c’est en rendant ce changement drôle, amusant, ludique.


La flamboyante Rihanna

C’est l’info mode du moment : LVMH s’associe à Rihanna pour sortir la marque de vêtements de luxe Fenty. Quel rapport avec tout ça ?

C’est simplement le signe que quelque chose se passe. Rihanna incarne le profil flamboyant par excellence : toujours mise en scène, théâtrale, ses apparitions sont calculées au millimètre près pour être la plus glamour possible.

Les flamboyants prônent l’abondance, le « too much », le kitsch qui devient élégant. Ils vivent le moment présent (du moins, l’instagramment) mais ont toujours cette capacité à prendre du recul sur eux.

C’est typiquement la culture drag queen avec son humour, son auto-dérision, et son exagération dans tout.

Rihanna, comme beaucoup d’autres stars de son niveau, incarne à merveille cette flamboyance.

Et si un grand groupe du luxe offre les rennes de sa nouvelle marque à une popstar incapable de coudre un vêtement, c’est peut-être bien qu’il y a quelque chose d’intéressant à aller chercher dans ces profils un peu différents !


à vous de jouer !

C’est bien beau tout ça, mais que faire de toutes ces informations ?

Votre premier réflexe en lisant cet article, c’est probablement que

« ce sont des stéréotypes, personne n’entre parfaitement dans une catégorie ! »

On sait !

Il ne s'agit pas ici de mettre les gens dans des cases, mais plutôt de se servir de ces images assez clichées pour développer au mieux son projet. Ces 4 profils de consommateurs ne sont pas à prendre à la lettre, mais au contraire, doivent vous servir d’inspiration ! Concrètement, il y a deux manières de développer son business à partir des tendances :


1. Comprendre son public

Et si demain tous mes acheteurs devenaient flamboyants, comment pourrais-je réinventer mon business ? Comment faire pour répondre aux besoins des invincibles ? Quels développements opérer pour convenir aux vertueux ou au contraire, aux symbolistes ?


A l'instar d'un persona, servez-vous de ces profils pour mieux comprendre vos cibles. Allez chercher dans cet exposé des comportements qui représentent votre public, afin d'identifier leurs besoins avant même qu'ils aie eu le temps de les formaliser !


2. S'exprimer à travers son projet

Aujourd'hui, la meilleure façon de se différencier et de regagner la confiance des consommateurs, c'est d'être soi-même ! Vous vous êtes probablement reconnu dans l'un ou l'autre profil, et votre personnalité est finalement un mix de toutes ces influences.


Pour exprimer vos valeurs personnelles dans votre projet, il vous suffit de reprendre les codes présentés dans chaque profil. Cela peut passer par un matériau, une couleur, un produit, une communication, un packaging ou simplement une manière de vous adresser à votre audience.

Faites votre marché et n'hésitez pas à mélanger les profils pour coller au mieux à qui vous êtes !


Et si vous pensez que les tendances, ce n’est pas pour vous, voyez-les plutôt comme la météo.

Certains la regardent, d’autres l’ignorent, la contestent ou la suivent aveuglément.

Votre réaction à une tendance, c’est la même chose : personne ici ne vous impose des chemins. On part de constats réels pour faire des prévisions. Elles sont souvent vraies, mais pas toujours. Et au final, ce qui va déterminer votre comportement face à la météo, ou le développement de votre business face aux tendances, ce n’est personne d’autre que vous.

La seule chose que je vous demande, c’est de vous informer, sans cesse, de faire de la veille et de tenir compte de toutes les infos que vous recevez pour poser des actes de manière consciente. Qu’ils soient en lien, en opposition, en complémentarité, en désaccord avec telle ou telle tendance : rassurez-vous, ça ne concerne que vous et votre (futur) business !



302 vues

Plug-R, Hub Créatif de Liège

Rue Lambert Lombard 5,

4000 Liège, Belgique

+32 4 235 63 73

hello@plug-r.be

www.plug-r.be

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc